17/07/2015

12e marche du sel

 

 

20150704_102157.jpg

P7042793 copie.jpg

La 12e marche du sel s’est déroulée hier samedi, affichait temps clément et belle journée. Le soleil jouant à cache-cache avec les 400 participants  était engageant, il rendait l’ombre reposante et les pauses-contes, pauses-théâtre ou pauses musicales, délicieuses. Chacun pouvait mesurer la qualité d’une  organisation parfaite.  Cette randonnée  a pour thème  le Sel, richesse toujours présente sur le territoire, sous toutes ses formes.. Les ânes,  rythmèrent les pas et se révélèrent d’agréables compagnons tout au long de la journée. 

P7042788 copie.jpg

L’itinéraire serpente au milieu des forêts, des champs  dans des paysages à couper le souffle. 

P7042881.JPG

Réunis cette année autour d’un déjeuner paysan sur la place de Fourtou, les participants purent déjà prendre la température de l’esprit de la balade avec les discours de Gilbert Cros Président de l’Association Salicorne, Bernard Cros Maire de Fourtou –village départ et arrivée-, Jacques Hortala Président de la CdC du Pays de Couiza et de Francis Savy, nouveau conseiller départemental. 

P7042894.JPG

Oui ! Cette 12e édition de la Marche du sel qui avait débuté à 40 participants a grandi et est devenue une animation très recherchée puisqu’en 2015, 400 personnes y adhèrent pleinement. Il faut en effet souligner ici, que loin d’une participation passive, les randonneurs adoptent un territoire, et en mesurent ses richesses insoupçonnées à chaque pas. La pause-photo au pied du Pic fut magique, elle embrassait les Pyrénées dévoilait ses montagnes lointaines à perte de vue : site grandiose !

Sans doute faut-il remonter pour  trouver l’origine d'une telle aventure 14 années en arrière, lorsque, en collaboration avec l’association de développement des Pyrénées,  la démarche de mico-développement avait été implulsée, ellequi s' attachait à faire découvrir ce territoire trop « méconnu », à le faire apprécier et surtout à y revenir pour  le faire vivre. 

P7043041.JPG

Lorsque le « théâtre d’aïci » au travers la voix de son « encantaïre » (publieur de nos contrées) dit, « A Fourtou, c’est pas comme partout » ou « A Fourtou, Y-a-pas-de-sous », c’est cruellement tellement vrai que tous les villages environnants sont dans la même situation. Il suffirait que le tourisme devienne une réalité bien plus réelle et palpable pour que toute cette économie décolle. La détermination d’un groupe de bénévoles qui s’investissent à 200 % même s’ils se sont étoffés au fil des ans aux côtés des élus locaux pour  qu’ensemble, ils aient créé l’originale aventure de la «Marche du Sel ».

P7043017.JPG

La Marche du Sel, vitrine du territoire

Les participants,  venus de Montpellier, de Leucate, du Barcarès, de Tautavel ou d’Albières dirent combien s’ils aimaient la randonnée, ils trouvaient auprès de cette marche familiale, toute la détermination d’un territoire qui œuvre dans le même sens. Celui -ci n’a rien à égaler aux autres grands sites touristiques, tant l’accueil est particulièrement attachant. 

P7042819.JPG

La participation des conteurs Olivier de Robert et Jean-Jacques Delpoux donnèrent aux  groupes qu’ils accompagnaient des moments exquis, à la pause théâtre où la troupe « Téatre d’aïci » a su redonner à l’occitan ses accents et ses formules qui emportèrent les spectateurs dans des  rires hilarants, semblant renouer avec les repas et fêtes familiales d’antan… Sont-elles réellement si lointaines ?  

2008 juillet 14 044.jpg

Ces pépites venues du cœur de la terre demeurent la richesse du territoire

L’arrivée à la Source salée et la pause-déjeuner marquèrent déjà le milieu d’une journée riche en émotions, en sensations, déjà pleine de senteurs et de saveurs. Le retour avec toujours plus de surprises dont un concert de musique allait donner l’envie d’emporter ces petits grains de sels qui resteront au fond de la marmite dont l’eau se sera évaporée, comme des pépites d’une richesse insoupçonnée. Une richesse qui justement les avait tous conduits sur cette route des contrebandiers. Fleurtant avec les colporteurs, paysans, contrebandiers ou maîtres verriers qui avaient sillonné nos terres et qui semblaient renaitre dans le cœur de chaque participants..

 

P7064073 copie.jpg

14/05/2015

Couiza Direction le Gers pour nos cyclos couizanais

 

unnamed copie.jpg

En effet , c'est cette année le tour des cyclos d'Auch, d'organiser le jumelage, pour le week-end de l'Ascension.

Ils seront 16 couizanais  à quitter Couiza Mercredi 13 Mai en début d'après midi, pour rejoindre le pays de d'Artagnan et leurs amis de Joyeuse, Villelaure-Cadenet, Maella et Auch. 140 cyclos et accompagnants seront hébergés au camping Le Talouch à Roquelaure (soit à 8 kms d'Auch) .. cela fait beaucoup de monde à gérer, pour les organisateurs. 

Le premier circuit du Jeudi fera 72km, il conduira nos cyclos vers Merens, Lavardens, la station thermale de Castera-Verduzan, Antras, Jegun  et retour au camping où l'après midi tous pourront profiter d'une piscine chauffée.

Le Vendredi, départ 07h30 pour un circuit de 101km qui les amènera à Notre Dame des Cyclistes, dans les Landes,après avoir traversé la ville de Condom et ses fameux mousquetaires. Nos cyclos  visiteront la chapelle et déposeront  leur maillot de Couiza,regagneront le camping en car et voitures.

Le samedi un circuit de 98km les attend, par la vallée de l'Arçon et le château de Lamothe d'où ils pourront admirer la chaîne des Pyrénées.

Dimanche, chacun regagnera son département, en se disant à l'année prochaine pour Joyeuse en Ardèche.

Le président Serge Vizcaino,avec tous ses amis cyclos, adressent leurs très sincères condoléances à Jean Michel Aguado,qui vient de perdre sa maman.

24/11/2014

Sougraigne Les cathares se découvrent à Sougraigne

 

PB167992.JPG

Samedi dernier, de nombreux visiteurs ont salué le travail de Jean Louis Socquet Juglard, lors du vernissage de l’exposition que l’artiste affiche chez lui,  dans la galerie «Soc-art» à Sougraigne.  Alors que Jean-Louis  nous apparaît pertinent et semble toujours être là, à poser son objectif à l’heure propice, à capter la lumière qui glisse sur paysages ou nos monuments et les fixer pour l’éternité, les visiteurs il faut bien l’avouer, furent  conquis par cette résonance.

 

Des clichés hors du temps

Cette exposition reprend quelques principales photos que le photographe professionnel présente dans  l’ouvrage «Cathares entre mythe et réalité » écrit en étroite collaboration avec Dominique Dieltiens, historien.

Les empreintes du temps sont dévoilées  au travers des pages et le lecteur y découvre, à travers plusieurs thèmes, l’histoire des Cathares : la paix,  la foi, par le fer et par le feu et enfin l’héritage architectural vous invitent à aller un petit peu plus loin que la simple observation.   Les images nous apparaissent comme autant de caractères illustrant nos territoires.  La lumière, son reflet et son analyse  est omniprésente, elle l’illustre et se décline, donne encore plus envie à s’y plonger, s’y perdre pour mieux s’y retrouver. 

 

mythe  ou réalité ?

Ce magnifique ouvrage donne de nombreux prétextes à découvrir et s’approprier  ce territoire, tel un secret, au fil des pages.  « Voyons le peut être ainsi » semble nous murmurer le photographe..

De l’émotion, mais aussi des sentiments qui rassurent sur ce que furent les cathares, Jean Louis Socquet Juglard n’hésite pas à nous exprimer tout ce que ce mythe a de réalité  et  Dominique Dieltiens qui nous guide sur le chemin du savoir démêle la réalité du mythe. 

Voyager dans le temps, sur les pas de notre Histoire, au travers des paysages marqués et de tout ce qui fut le théâtre de son épopée, n’est ce pas cheminer et se retrouver un petit peu autour de se pays  ? Il suffit juste d’y goûter, comme nos deux auteurs nous invitent de le faire au fil des pages.

Beau livre, excellent cadeau pour les fêtes de fin d’année au prix de 25 €.

 

Toute personne désirant découvrir l’expo à la galerie « Soc-art »  ou se procurer le livre « Cathares entre mythe et réalité » dédicacé par JL Socquet Juglard, est invitée à prendre rendez-vous au  06.86.69.41.72 - Ouverture  tous les jours contact@soc-art.com - www.soc-art.com