24/12/2014

Couiza Le Préfet de l'Aude a constaté, sur le terrain, l'état des communes du canton sinistrées fin novembre

 

_DSC0093 copie.jpg

C’est tout un canton qui a accueilli  Louis le Franc Préfet de L’Aude, à l’occasion de sa visite du lundi 8 décembre dernier au matin. Elus, pompiers et SDIS, Directrice de l’EHPAD les Estamounets, Directrice du collège et gendarmes, tous les acteurs mobilisés lors de la crue de la Sals des 29 et 30 novembre dernier avaient tenu à répondre de leur engagement au secours des populations. 

 

Un diaporama qui reprenait les blessures du canton

Il y eut tout d’abord une réunion de travail au cours de laquelle Jacques Hortala présentait un diaporama  au représentant de l’Etat, reprenant  les dégâts causés et la réalité des inondations et des ruissellements, surtout au sein des communes les plus sinistrées du canton : Cubières sur Cinoble, Camps sur l’Agly, Bugarach, Sougraigne et Rennes les Bains. 

Cette forme de communication a grandement facilité la visite qui s’en est suivie malgré la pluie, tous les sites n’ayant pas pu être visités, en raison de leur accessibilité essentiellement. Monsieur le Préfet, accompagné de membres de la DDTM, ont pu apprécier alors la réalité des préjudices.

_DSC0090 copie.jpg

Plan Communal de Sauvegarde et alerte aux populations : appréciation des enjeux

Dans la situation vécue au cours de ce week end particulièrement pluvieux du 29 et 30 novembre dernier, Monsieur le Préfet a tenu a estimer la rapidité et la qualité des informations transmises depuis les Services départementaux auprès des populations et l’utilité du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). A Couiza, les systèmes d’alertes Prédict, Météo-France et Médialert ont parfaitement fonctionné et la mobilisation en un quart d’heure des services concernés a prouvé la réactivité des agents. La cohérence et cohésion des interventions grâce à la cellule de crise a permis de constater qu’un exercice n’aurait pas été meilleur révélateur d’une mobilisation fort bien maîtrisée.  Les excellents réflexes sont adoptés.

Par ailleurs, l’appréciation de l’absence d'embâcles a prouvé l’efficacité des actions du SMMAR sur le canton.

 

Des services préfectoraux à l’écoute de nos communes

Le Conseil des Ministres, réuni le 10 décembre, a accordé le statut de catastrophe naturelle aux communes de notre territoire citées plus haut qui en avaient fait la demande.  Il est à relever que les maires ont fait preuve de responsabilité, refusant catégoriquement de «profiter de la situation». Monsieur le Préfet a détaillé aux élus les procédures, sachant que d’autres subventions conjointes (Etat, CG et CR) s’associeront pour doter en priorité les communes qui ont été touchées par ces inondations et ruissellements à moindre importance. 

Après les deux visites de Mme la Sous-préfète de Limoux Sylvie Siffermann les dimanche 30/11 et mercredi 3/12 suivant l’alerte, c’est donc Monsieur le Préfet Louis le Franc qui a pu constater que depuis Couiza, tout avait été mis en place pour préserver les populations du canton d’un risque  inondation majeur provenant tant de la Sals que de l’Aude.  

_DSC0089 copie.jpg

Les élus de nos communes du canton ont unanimement apprécié ces déplacements et n’ont pas manqué de le témoigner au représentant de l’Etat lors du déjeuner de travail qui s’est déroulé au Carnotzet à l’issue de la matinée sur le terrain.

 

03/12/2014

Couiza : Crue des 29 et 30 novembre 3e partie Couiza suite

 

Jacques Hortala l'avouera à Mme le Sous-préfet de Limoux, Sylvie Siffermann le lendemain,

la catastrophe n'est pas passée bien loin, il faut s'en féliciter, si cette alerte aura valu

exercice grandeur nature, elle montre à quel point les services doivent être réactifs, et ils

l'ont été !  Aucun risque inconsidéré n'a été pris et la communication d'informations via

le système Every One aura été apprécié par l'ensemble des couizanais tout au long de cet

épisode pluvieux particulièrement virulent.

 

 

PB298201signée blog.jpg

 

 

 

 

PB298203signée blog.jpg

Jacques Hortala, Marie Sebille et Karine Rivera, ainsi que Michel Alandry 

scrutent la montée des eaux .. Directement relié à Carcassonne et Montpellier

le maire apprécie et reste vigilant sur les moyens à activer

PB298204signée blog.jpg

Poste de Commandement Avancé à Couiza pour le secteur de Couiza, 

Serres, Rennes les Bains, Camps, Cubières, Fourtou, Sougraigne, Arques et Bugarach

PB298205signé blog.jpg

Le repas fut le premier réconfort. Après les directives, chacun attend les informations.

Il y aura trois sorties concomitantes : une à Rennes les Bains, une à Rennes le Château et la dernière à Bugarach (inondation d'une entreprise à l'entrée du village)

PB298206signée blog.jpg

PB298212signée blog.jpg

 

 

 

Repos, les pompiers qui dormiront à la caserne préparent leur nuit : matelas,

un petit peu de musique .. et la Télé sur un documentaire qui les a captivé !

PB308221signée blog.jpg

Poste de Commandement Avancé, veut dire également

gestion à la caserne des interventions, mais l'ordinateur beugue ... 

PB308223signée blog.jpg

 

PB308226signée blog.jpg

 

Les pompiers, la Mairie et des habitants qui surveillent la montée et là, la descente de la 

Sals, ils n'ont pas connu 1992 .. mais viennent de protéger leur volaille de la crue, 

leur jardin ne risque rien, ils sont inquiets..

 

PB308228signé blog.jpg

L'eau est proche du bord ..  Mais s'est calmée,

les riverains ne devraient pas être évacués..

PB308232signée blog.jpg

 

Le chemin d'accès vers l'EHPAD du Moulin est impraticable. 

Le personnel est confiné, la structure ne doit pas être touchée, seul le chemin est dangereux

Couiza ne dort que d'un oeil 

 

PB308236signée blog.jpg

 

La Sals est à fleur de route  qui conduit vers l'EHPAD ASM

 

PB308235signée blog.jpg

 

 

La Sals à Couiza a baissé

PB308237signée blog.jpg

 

Départ vers Coustaussa, Rennes les Bains

Surveillance des dangers, reconnaissance

 

 

PB308244signée blog.jpg

 

PB308246signée blog.jpg

Il est 2h45 du matin, la Sals proche de la station

d'épuration de Rennes les Bains a vu son niveau baissé

PB308251signée blog.jpg

D'autres photos prochainement .....

 

 

 

 

 

 

 

 

sals, crue, Couiza, inondations, risque majeur, 29 et 30 novembre 2014, orage cévenol

 

 

 

sals, crue, Couiza, inondations, risque majeur, 29 et 30 novembre 2014, orage cévenol

 

 

CRUE DE LA SALS DES 29 ET 30 NOVEMBRE SUR LE CANTON DE COUIZA

PB308313.JPG

Le collège de Couiza a accueilli une famille de 4 personnes , habitant à proximité du collège et proche de la Sals,  hier de 20h à 22 h qui est ensuite rentrée chez elle dans la soirée, rassurée.
A noter :
Pas d'eau dans les maisons et les  commerces locaux ont joué immédiatement le jeu de la solidarité  : 8à8 et Intermarché se sont associés à la cellule. Ils se sont proposés spontanément pour fournir le nécessaire pour les équipes de secours.
Les équipes en place ont toutes été applaudies lors de la réunion pour leur engagement et leur disponibilité : un moment intense !Le sousvenir de la crue de 1992 n'est pas loin, il ressurgit aussitôt.. Il n'avait jamais été aussi fort que depuis 1992 .. la crue de ce week end a  marqué les esprits.
"Jacques Hortala dira à la Sous préfète qu'à Couiza le PPRI est tout à fait bien accepté, parce qu'il est un élément essentiel.
D'ailleurs, dira-t-il le Plan Communal de Sécurité PCS a été porté lors de la cellule de crise et n'a pas quitté la table, il était encore, lors de la visite, sur celle -ci

 Sous préfete Sylvie Siffermann et commandant lopez : satisfaits des opérations mises en place, a bien vérifié que la population n'ait pas été paniquée et ont félicité les équipes pour leur engagement auprès de la population notamment. 

la sous préfete apporté des madeleines aux sapeurs pompiers couizanais, lors de sa visite
Elle a félicité également la coordination des opérations compte tenu des risques encourus ..
Jacques Hortala l'a invitée à se rendre sur le pont du 17 août 1944 pour qu'elle se rende compte de la décrue, il  lui a montré les divers niveaux de montée des eaux. Accompagnés de son conseil municipal, des responsables pompiers dont le commandant Guy Mestre du SDIS, du capitaine Alain Cabrera Chef de Corps et du lieutenant Frédéric Ruiz de Couiza , Philippe Rodriguez correspondant routes du conseil général du canton,  de Michel Alandry, Président des l'association des sinistrés, des responsables de l'EHPAD Estamounets, de JP Albouy du collège JB Bieules, ainsi que la gendarmerie de Couiza, ils ont pu, avant que la pluie ne retombe plus légèrement sur Couiza analyser pleinement le risque d'un débordement de la Sals.
Deux problèmes majeurs  sur le canton (Rennes les bains et Sougraigne) . Pour Sougraigne le passage du transport scolaire pourrait être perturbé, mais la décision de le suspendre permettra demain de trouver une solution à ce problème..
Par ailleurs, les maires établissent d'ores et déjà le relevé des travaux à réaliser, compte tenu des dégats, pour pallier aux plus urgents et monopoliser les moyens de les réaliser très rapidement 

23:17 Écrit par CATHERINE MERCIER dans actualité, Blog, HONNEURS, NOS VILLAGES | Tags : sals, couiza, crue, inondations, canton de couiza | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |