25/11/2015

Montazels : inauguration du caveau Anne de Joyeuses : tous unis pour l'excellence

 

PB206785 copie.jpg

L'inauguration du caveau de la Cave Anne de Joyeuses à Montazels-Couiza au desing moderne et épuré aura permis à tous de décrire la satisfaction avec laquelle tous regardent aujourd'hui ce qu'est devenue la petite cave de Montazels, fusionnée avec Anne de Joyeuses depuis de nombreuses années et dont la Haute Vallée tout entière peut désormais s'enorgueillir.
L'union fait la force et toute la puissance d'un vaste territoire
La puissance d'un territoire portée par les dirigeants de la cave (MM Rémy Fort Président et Guy Andrieu Directeur Anne de Joyeuses) et soutenus par les élus (MM Jean-Paul Dupré, Jacques Hortala et Christophe Cuxac), c'est l'image du jour incontestablement que tous les présents ont relevé. Après les discours et la traditionnelle coupure du ruban, ils ont, depuis l'intérieur du caveau, montré avec force combien cette union soutient et conduit cette production vers l'excellence dans un avenir désormais serein pour les coopérateurs.

22/10/2015

SAINT JUST ET LE BEZU : Une nuit en compagnie des Templiers

 

PA126335 copie2signée.jpg

Chaque année, simples curieux ou passionnés d’histoire et de légendes se retrouvent pour une nuit étrange en souvenir du 13 octobre 1307

 

Plus de 700 ans après le vendredi 13 octobre 1307, l’âme des Templiers rôde autour du château de Saint-Just-et-le-Bézu…

L’implantation les Templiers dans la vallée du Bézu à la fin du XIIIe siècle ou au tout début du XIVe siècle est établie. L’abbé Mazières confirmera, qu’une étrange manifestation en relation avec la fin de l’Ordre se produit immuablement au cours de la nuit du 12 au 13 octobre.
Depuis les Baruteaux
« C’est en effet depuis la métairie des Baruteaux que le puits mystérieux accueille depuis plus de 700 ans la petite cloche d’argent des Templiers. Tous les ans, elle sonne le glas. Une longue file d’ombres blanches venant du cimetière abandonné monterait vers les ruines du château, il s’agirait des templiers trépassés recherchant la petite église d’autrefois pour y chanter l’office des défunts »
La célèbre superstition viendrait d’ailleurs du vendredi 13 octobre 1307 à l’aube, au cours de laquelle les officiers du Roi Philippe le Bel ont pratiqué la «rafle des Templiers».
Fausse monnaie au château
C’est aussi en 1307 qu’Athon Aure, vassal du Comte vivant au château d’Abezunm, puis quelques années plus tard d’autres notables furent accusés de fabrication de fausse monnaie. La ferme des Tipliés, à son pied, semble souligner et conforter l’histoire.
Le lecteur attentif du Da Vinci Code, aura relevé l’indice lié au fameux commissaire ayant pour patronyme Bézu Fache…

Une célébration toujours respectée
Il est de coutume de célébrer cette légende cette nuit-là par sa présence ou au moins un coup de fil aux amis, car depuis le château la 4G passe «à fond» !
Chacun donne à sa présence les raisons et les significations qui lui sont propres. À quelques encablures du premier camp de base, un autre camp de fortune regroupe trois amis vêtus en Templiers. Cette identification à cet ordre, véritable souveraineté féodale pourrait paraître bucolique et semble effacer 700 ans d’histoire.
Tous trouvent là, au pli de nos légendes les véritables raisons, parfois les valeurs qui les lient à ce territoire.
Combien d’habitants de celui-ci connaissent l’importance d’une telle célébration, alors qu’à l’autre bout du monde, les internautes ont relevé qu’entre le célèbre Pic de Bugarach et de Rennes-le-Château, se dresse le château de Saint-Just-et-le-Bézu et qu’en 2015, il a plu légèrement à cet endroit-là, au cours de la fameuse nuit…

 

Cathy Mercier

20/08/2015

L’agrandissement de la caserne Paul Jean inauguré en présence d'André Viola

P7043085.JPG

 

 

 

Le Président Viola, en visite dans le Pays de Couiza inaugurait la nouvelle version de la caserne des pompiers de Couiza  Paul Jean. Celle-ci a en effet nécessité un agrandissement et une mise aux normes. 

P7043063.JPG

Venu lors de la pose de la première pierre en décembre 2013, le Président Viola a  réaffirmé lors de cette inauguration en Pays de Couiza la politique du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) menée par son Président Jacques Hortala, conformément au plan pluriannuel d'investissements et orientée autour de 3 axes : le volontariat, la plate forme commune 15/18 et 112 et le maintient des 48 centres maillant le territoire départemental.

 Aux côtés du Président du Conseil Départemental, les conseillers départementaux de la Haute Vallée Francis Savy et Annie Bohic Cortès, mais également les vices-présidents  M.C. Bourrel et J.C. Montlaur et les membres de direction du SDIS, dont son directeur le Colonel Benedittini. 

P7043083.JPG

Travaux de mise en conformité

Le local technique concernant le garage a été mis au gabarit des nouveaux véhicules, les vestiaires aménagées incluant une séparation homme/femme, une cuisine semi-pro installée et deux chambres agencées pour les besoins des permanences, des portails mais également une sécurité extérieure pour un total de 310 000 € dont 10 000€ de participation de l'Amicale de Couiza. 

Une visite guidée s'est déroulée avant qu'un apéritif et un repas collectif ne clôturent cette manifestation.