26/03/2015

Couiza Nos entrepreneurs affichent leurs concepts ce week end à Toques et Clocher

P3180350 copie copie.jpg

 

Deux entrepreneurs couizanais porteurs de concepts des plus innovants pour la Haute Vallée et le territoire national tout autant, ont  présenté leurs prototypes mercredi soir, à Couiza, devant des élus séduits par ces technologies. 

Ces prototypes d’une autre génération seront d’ailleurs installés  ce week-end pour Toques et Clochers 2015 à Limoux, sur l’allée des marronniers. Les visiteurs auront ainsi tout loisir d’apprécier de genre nouveau, d’urinoir sans eau et d’éteignoir à cigarettes. Nos deux concepteurs y croient et y adhérent à 100 %. A l’évaluation d’une fréquentation de 40 000 personnes au cours de la seule journée de samedi, on peut penser que l’impact devrait être des meilleurs.


Au-delà de l’aspect Ecologique, c’est l’Economie qui est privilégiée

Produit innovant de dernière génération s’inscrivant dans le cadre du développement durable, les éteignoirs à cigarettes avec recyclage des mégots ainsi que les urinoirs à membrane utilisables sans chimie, sans électricité, sans eau et 100% sans odeur !, sont déjà installés  sur le plan national en partenariat avec vision verte chez Mc Donald France (500 sur 1100 établissements), à l’Aéroport international de Bale -Mulhouse, celui de Grenoble, mais encore la mairie d’Avignon (Place de l’Horloge) notamment. 

Particulièrement avantageux pour les collectivités ou rassemblement de personnes, on peut estimer pour la journée de Toques, une économie de 12 000 litres d’eau potable. Certes le prix n’est pas ici un argument de vente, mais le volume du gaspillage qu’il représente, certainement.

 

Deux mairies particulièrement intéressées par ce concept

Jacques Hortala Maire et Président de la CdC du Pays de Couiza et Jacques Simon –adjoint au maire avec délégation financière et économique de la ville de Quillan- ont été particulièrement intéressés par le prototype. Le système de membrane qui se clipse au fond de l’urinoir permet aux hommes d’uriner en hygiène parfaite. La pulvérisation d’un produit assure le nettoyage sans eau de l’urinoir. C’est un plus concernant la qualité de la prestation.

 

P3180353 copie.jpg

Alors, est-ce une véritable révolution ?

On peut se demander en effet, si, avec le mode de vie que nous vivons, étant toujours  à la recherche de la moindre économie en matière de ressource naturelle, l’urinoir sans eau ne va pas détrôner nos pissotières ou sanisettes véritables nids à microbes qui avaient déjà rebuté dans les années 1980, les vespasiennes du début du 19°siècle.

« Un Oui unanime des élus, qualifié de sans aucun doute ».. Ils abondent dans ce sens, et bien au-delà des propos d’Eric Lagier et Patrick Schmitt, par leur recherche systématique de produits innovants certes, mais surtout peu onéreux. En effet, la notion d’économie dépasse celle de l’investissement qui s’avère assez faible. D’ailleurs, Jacques Hortala nous confirmera l’installation d’urinoirs sans eau au sein de  la caserne de pompiers de Couiza, dernièrement  rénovée. Son usage, certes pour l’instant à destination des hommes uniquement, est confortable et très apprécié.

 

Eric et Patrick qui ont créé  la société « Avenir Eco2»,  nous confirment le lancement de ce prototype pour lequel ils espèrent beaucoup, ce week-end déjà. Les prochaines réglementations en matière de lieux d’aisance vont être renforcées au niveau européen et devenir draconiennes.  Leur produit phare, l’urinoir sans eau devrait s’imposer tout naturellement sur un marché où rien n’existe de vraiment compétitif.

Marquant leur approbation, les élus ont tenu à porter le projet de ces deux visionnaires qui ne fera que renforcer la richesse en termes d’innovation dont la Haute Vallée peut encore se prévaloir.


 

Contact Avenir Eco 2 avenireco2@gmail.com, contact téléphonique 04.68.20.08.43 ou 06.25.90.12.55

 

Les commentaires sont fermés.