20/03/2015

Couiza Des pêcheurs heureux, mais bredouilles

P3140243.JPG

 

Le timide soleil aurait pu être de bonne augure, le niveau de l'Aude n'était pas forcément trop important, quand au courant, il aurait pu être bien pire...

Heureux, mais bredouilles

Quatre pêcheurs avaient pris place à côté de la salle polyvalente à Couiza, ils ont espéré toute  la matinée. 

Venus de Castelnaudary ou de Montech ils étaient équipés pour aller au milieu de l'Aude planter leur patère. 

Aucune des nombreuses truites fario  jetées en début de mois par l'association de pêche de Couiza n'a daigné mordre à celle-ci. Une ombre s'y est risquée, mais elle fut relâchée aussitôt par le pêcheur qui l'avait capturée, dédaignant ce poisson. 

Plus en aval, proche du château des ducs de Joyeuse, un autre pêcheur aurait souhaité garnir sa musette et s'assurer le repas de midi.. Hélas, c'est pour un autre mets, lorsque les douze coups de midi sonnèrent, qu'il dut abdiquer.

P3140236.JPG

Une ouverture en demi-teinte, 

Les pêcheurs sont patients, c'est bien connu. Ils se contentèrent à Couiza de conditions météo satisfaisantes le jour de l'ouverture..  Le dimanche, les poissons ont eu la vie sauve : il a fait un temps à ne pas mettre un pêcheur au bord de l'eau !

« Les truites n'en seront que meilleures, nous confiait l'un deux.. La pêche trop facile n'est pas riche d'émotions, nous reviendrons ! » Bien sûr.. 

 

07:15 Écrit par CATHERINE MERCIER dans actualité, COUIZA, Loisirs, mode de vie, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.