26/02/2015

Couiza Inauguration de l'Espace Robert-Capdeville

 

Instituteur, élu local, puis national, l'homme enagagé qu'était Robert Capdeville a marqué le territoire.

Hommage lui est rendu 

 

 

P2199767.JPG

 

Robert Capdeville a fortement marqué  de son empreinte tout un territoire (couizanais, audois et régional)

Ce n’est certainement pas «l'Ode à l’Homme», repris en chœur par l’assistance à l’issue de la cérémonie officielle de l’inauguration de l’Espace Robert Capdeville qui aura entaché l’image de l’instituteur, de l’époux et père de famille,  du militant engagé et de l’élu aux différentes instances qu’elles eut été locales et départementales (conseiller général dès 1953, puis président en 1973), régionales avant de devenir président du Conseil Régional en 1983 ou nationales (député de la 3e circonscription de 1973 à 1978, militant engagé au sein des instances nationales du PS).

P2199774 copie.jpg

Des lettres dédiées à l’Espace  dévoilées  sur sa façade, à la plaque située dans l’entrée, où son image  encadrée, enfin  les  discours des plus élogieux, Robert Capdeville  semblait revenir à Couiza parmi les siens. 

P2199781.JPG

«Capde» défenseur de la ruralité et de la décentralisation.

L’Humaniste, le militant, l’élu, le père et l’ami faisaient de « Capde », comme le rappellera André Viola, un homme de valeurs. 

 

Jacques Hortala, dans son dernier acte fort de conseiller général, aux côtés de son président André Viola avait tenu à rendre un hommage appuyé de Couiza à son visionnaire, dont les compétences avaient largement dépassé le cadre local. Bâtisseur de la décentralisation en 1982, il n’aura jamais cessé de rester très attaché à son « Couiza ». Tout autant un père présent auprès de ses 5 enfants (participants à la  cérémonie, aux côtés de sa veuve) que décoré de la Légion d’Honneur, l’image de Robert Capdeville se dessinait peu à peu, réaliste, fidèle et tellement contemporaine.

P2199799.JPG

A la tête du canton, puis du département, il aura impulsé la modernité dans des réalisations apparaissant aujourd’hui essentielles : le collège de Couiza et sa nationalisation, le lac d’Arques, les retenues collinaires de Bugarach ou d’eau de La Ganguise, Montbel, Laprade ou La Galaube permettant ainsi à l’agriculture d’être florissante dans les années 1980. Premier président du Conseil Régional, il aura, aux côtés  de Philippe Lamour concrétisé une valorisation des ressources naturelles au service des cultures. D’autres actions pour la défense de l’industrie en Haute Vallée auront également été longuement soulignées.

P2199806.JPG

Défenseur de la ruralité, il n’hésita pas à impulser dans son canton les intercommunalités, forces vives de la modernité

L’image du militant socialise, dont l’attachement à François Mitterand était un exemple, permettra à l’Espace Robert Capdeville de perpétuer le souvenir auprès des siens.. Au-delà du personnage politique, de l’image de rigueur, de détermination et de conviction qui s’en dégageait, s’ajoutait humanisme d’un homme tolérant attaché aux valeurs de base de la République  et dont il  aura su donner l’exemple de la modestie et du dévouement à tous. 

P2199808.JPG

Fervent défenseur du pouvoir appartenant aux élus

Dans ses propos, André Viola dira combien Robert Capdeville avait en 1982 compris et exprimé qu’avec la décentralisation le pouvoir appartenait aux élus et à travers eux, aux citoyens.  Rappelant ainsi que la politique de confiance menée par le  conseil général de l’Aude  envers ses communes rurales  était le fait de son empreinte, il saluait l’initiative de nommer l’Espace Robert Capdeville comme hautement symbolique. Au moment où une nouvelle  organisation territoriale de la République se réalise, revenir à nos fondamentaux pour les adapter à l’époque moderne reste la meilleure façon d’affronter l’avenir. C’est la leçon que l’instituteur, l’élu local, l’élu national en un mot l’Homme engagé qu’était Robert Capdeville  nous professerait, rajoutera-t-il

P2199828 copie.jpg

Un apéritif dinatoire clôturait la cérémonie en présence des élus de Couiza, du canton, de la famille et des amis de Robert Capdeville  

 

P2199837.JPG

 

 

P2199841.JPG

 

P2199842.JPG

 

 

P2199843.JPG

 

 

P2199846.JPG

 

 

Un homme est grand quand il sait lire, quand il sait lire, un homme est grand !

Homme, nous allons nous instruire, marche avec nous dit un enfant ...

 

Prochainement, paroles quasi complètes du chant  sur votre blog préféré .... (Kti ndl) 

P2199852.JPG

 

 

 

P2199855 copie.jpg

 

 

 

P2199769.JPG

 

 

 

 

07:15 Écrit par CATHERINE MERCIER dans COUIZA, HONNEURS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Beau partage et grand homme belle espace bonne journée Evy

Écrit par : Evy | 26/02/2015

Extraordinaire:mais c'est aussi du Pays de Sault (11)qu'il faudrait parler:surtout sur Mazuby,sur Francis SAVY son neveu.Comme quoi,vu la personnalité de CAPDEVILLE :nous pouvpons revendiquer habitants des proches alentours de Mazuby une certaoine fierté;mais quels regrets;le Pays de Sault a manqué le départ,et maintenant nous n'en souffrons pas,nous subissons les contre coups.Les hommes d'honneur saluent la rédactrice.

Écrit par : ROUZAUD | 27/02/2015

Les commentaires sont fermés.