15/02/2015

Luc-sur-Aude Sang froid et gestes cohérents sauvent une famille

P2129733 copie.jpg

 

Un fait divers qui aurait pu se terminer par un drame. C'est en effet la vigilance et le sang froid d'un papa qui lui ont permis de protéger sa famille et de donner l'alerte.

Alors qu'il était aux environs de 19 h et qu'il vaquait à s'occuper de sa petite fille de 2 ans, le crépitement dans une pièce au rez de chaussée a fait réagir aussitôt un jeune père de famille.

Ouvrant la porte pour vérifier le bruit anormal qui se produisait dans une pièce réservée, le papa a vu un énorme nuage de fumée et des flammes prendre sur le canapé .. En refermant aussitôt la porte et en donnant immédiatement l'alerte après avoir fait sortir sa famille à l'extérieur de la maison, il aura sans nul doute sauvé sa petite famille. 

L'intervention des sapeurs pompiers couizanais avec 2 camions CCF (Camion Citerne Feu) et 1 VL de commandement a entraîné l'intervention à Luc sur Aude, au centre du village, de 10 sapeurs.

A leur arrivée, les soldats du feu ont pu contenir les fumées et s'assurer de leur non propagation à l'habitation pavillonnaire. Munis « d'aéris », ils ont ainsi sécurisé la maison tout en s'assurant de leur protection.  La combustion d'un canapé de type «clic-clac» dont les émanations sont justement très toxiques a pu être limité à la seule pièce où il était entreposé. En cas de propagation, il semble certain que les membres de la famille, dont le jeune enfant auraient pu être importunés voire lourdement intoxiqués. 

En fermant la porte, et en ayant les bons réflexes, le papa a ainsi pu  éviter la propagation.  En faisant sortir sa famille, le jeune père a ainsi sauvé les siens.

S'agissant d'un feu accidentel, les gendarmes de Quillan se sont rendus sur place pour les premières constatations et ont rencontré le locataire. La petite famille était relogée dans l'urgence chez un parent résidant dans le même village.

 

P2129740.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21:12 Écrit par CATHERINE MERCIER | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.