24/12/2014

Couiza Le Préfet de l'Aude a constaté, sur le terrain, l'état des communes du canton sinistrées fin novembre

 

_DSC0093 copie.jpg

C’est tout un canton qui a accueilli  Louis le Franc Préfet de L’Aude, à l’occasion de sa visite du lundi 8 décembre dernier au matin. Elus, pompiers et SDIS, Directrice de l’EHPAD les Estamounets, Directrice du collège et gendarmes, tous les acteurs mobilisés lors de la crue de la Sals des 29 et 30 novembre dernier avaient tenu à répondre de leur engagement au secours des populations. 

 

Un diaporama qui reprenait les blessures du canton

Il y eut tout d’abord une réunion de travail au cours de laquelle Jacques Hortala présentait un diaporama  au représentant de l’Etat, reprenant  les dégâts causés et la réalité des inondations et des ruissellements, surtout au sein des communes les plus sinistrées du canton : Cubières sur Cinoble, Camps sur l’Agly, Bugarach, Sougraigne et Rennes les Bains. 

Cette forme de communication a grandement facilité la visite qui s’en est suivie malgré la pluie, tous les sites n’ayant pas pu être visités, en raison de leur accessibilité essentiellement. Monsieur le Préfet, accompagné de membres de la DDTM, ont pu apprécier alors la réalité des préjudices.

_DSC0090 copie.jpg

Plan Communal de Sauvegarde et alerte aux populations : appréciation des enjeux

Dans la situation vécue au cours de ce week end particulièrement pluvieux du 29 et 30 novembre dernier, Monsieur le Préfet a tenu a estimer la rapidité et la qualité des informations transmises depuis les Services départementaux auprès des populations et l’utilité du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). A Couiza, les systèmes d’alertes Prédict, Météo-France et Médialert ont parfaitement fonctionné et la mobilisation en un quart d’heure des services concernés a prouvé la réactivité des agents. La cohérence et cohésion des interventions grâce à la cellule de crise a permis de constater qu’un exercice n’aurait pas été meilleur révélateur d’une mobilisation fort bien maîtrisée.  Les excellents réflexes sont adoptés.

Par ailleurs, l’appréciation de l’absence d'embâcles a prouvé l’efficacité des actions du SMMAR sur le canton.

 

Des services préfectoraux à l’écoute de nos communes

Le Conseil des Ministres, réuni le 10 décembre, a accordé le statut de catastrophe naturelle aux communes de notre territoire citées plus haut qui en avaient fait la demande.  Il est à relever que les maires ont fait preuve de responsabilité, refusant catégoriquement de «profiter de la situation». Monsieur le Préfet a détaillé aux élus les procédures, sachant que d’autres subventions conjointes (Etat, CG et CR) s’associeront pour doter en priorité les communes qui ont été touchées par ces inondations et ruissellements à moindre importance. 

Après les deux visites de Mme la Sous-préfète de Limoux Sylvie Siffermann les dimanche 30/11 et mercredi 3/12 suivant l’alerte, c’est donc Monsieur le Préfet Louis le Franc qui a pu constater que depuis Couiza, tout avait été mis en place pour préserver les populations du canton d’un risque  inondation majeur provenant tant de la Sals que de l’Aude.  

_DSC0089 copie.jpg

Les élus de nos communes du canton ont unanimement apprécié ces déplacements et n’ont pas manqué de le témoigner au représentant de l’Etat lors du déjeuner de travail qui s’est déroulé au Carnotzet à l’issue de la matinée sur le terrain.

 

Les commentaires sont fermés.