03/12/2014

CRUE DE LA SALS DES 29 ET 30 NOVEMBRE SUR LE CANTON DE COUIZA

PB308313.JPG

Le collège de Couiza a accueilli une famille de 4 personnes , habitant à proximité du collège et proche de la Sals,  hier de 20h à 22 h qui est ensuite rentrée chez elle dans la soirée, rassurée.
A noter :
Pas d'eau dans les maisons et les  commerces locaux ont joué immédiatement le jeu de la solidarité  : 8à8 et Intermarché se sont associés à la cellule. Ils se sont proposés spontanément pour fournir le nécessaire pour les équipes de secours.
Les équipes en place ont toutes été applaudies lors de la réunion pour leur engagement et leur disponibilité : un moment intense !Le sousvenir de la crue de 1992 n'est pas loin, il ressurgit aussitôt.. Il n'avait jamais été aussi fort que depuis 1992 .. la crue de ce week end a  marqué les esprits.
"Jacques Hortala dira à la Sous préfète qu'à Couiza le PPRI est tout à fait bien accepté, parce qu'il est un élément essentiel.
D'ailleurs, dira-t-il le Plan Communal de Sécurité PCS a été porté lors de la cellule de crise et n'a pas quitté la table, il était encore, lors de la visite, sur celle -ci

 Sous préfete Sylvie Siffermann et commandant lopez : satisfaits des opérations mises en place, a bien vérifié que la population n'ait pas été paniquée et ont félicité les équipes pour leur engagement auprès de la population notamment. 

la sous préfete apporté des madeleines aux sapeurs pompiers couizanais, lors de sa visite
Elle a félicité également la coordination des opérations compte tenu des risques encourus ..
Jacques Hortala l'a invitée à se rendre sur le pont du 17 août 1944 pour qu'elle se rende compte de la décrue, il  lui a montré les divers niveaux de montée des eaux. Accompagnés de son conseil municipal, des responsables pompiers dont le commandant Guy Mestre du SDIS, du capitaine Alain Cabrera Chef de Corps et du lieutenant Frédéric Ruiz de Couiza , Philippe Rodriguez correspondant routes du conseil général du canton,  de Michel Alandry, Président des l'association des sinistrés, des responsables de l'EHPAD Estamounets, de JP Albouy du collège JB Bieules, ainsi que la gendarmerie de Couiza, ils ont pu, avant que la pluie ne retombe plus légèrement sur Couiza analyser pleinement le risque d'un débordement de la Sals.
Deux problèmes majeurs  sur le canton (Rennes les bains et Sougraigne) . Pour Sougraigne le passage du transport scolaire pourrait être perturbé, mais la décision de le suspendre permettra demain de trouver une solution à ce problème..
Par ailleurs, les maires établissent d'ores et déjà le relevé des travaux à réaliser, compte tenu des dégats, pour pallier aux plus urgents et monopoliser les moyens de les réaliser très rapidement 

23:17 Écrit par CATHERINE MERCIER dans actualité, Blog, HONNEURS, NOS VILLAGES | Tags : sals, couiza, crue, inondations, canton de couiza | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.