13/10/2014

Couiza Section Robert Capdeville de Couiza : un nouveau souffle

PA097053 copie.jpg

C’est à l’occasion du vote des militants encartés pour l’unique candidat Jean Brunel au poste de secrétaire fédéral, que Jean Siret responsable de section Robert Capdeville de Couiza a réuni ses militants. 

Il avait déjà fait part de son souhait de quitter la fonction de responsable d’une section couizanaise aujourd’hui étoffée  et qui reste mobilisée. Toujours militant en son sein, « il est temps de passer la main » répètera-t-il.

 

Coup de tonnerre du Conseiller Général sortant aux cantonales

Jacques Hortala, conseiller général prit la parole et détaillait les raisons qui l’incitaient à ne pas se présenter à sa propre succession, lors de l’élection cantonale de mars 2015. Malgré les quelques mots sur la presse locale du jour, et après en avoir conversé longuement avec André Viola, Jacques Hortala avait souhaité réserver sa position et détailler devant ses camarades du parti socialiste, les raisons de sa décision. Trois raisons ont décidé l’élu qui souhaite conserver ses mandats de Maire de Couiza, Président de la Communauté des Communes du Pays de Couiza et Président du SDIS.

Conseiller général de proximité, il estime que la nouvelle fonction qui regroupera les 5 cantons actuels d’Axat, Belcaire, Chalabre, Couiza et Quillan ne pourra pas être satisfaisante et l’éloignera de la fonction auprès des élus, maires et habitants de ce nouveau territoire de 120 000 ha, regroupant 86 communes. La deuxième raison provient du nouveau mode de scrutin qui prévoit l’élection d’un candidat et d’une candidate (et de deux suppléants) simultanément, soit un fauteuil pour deux, détaillera-t-il. Enfin, après trois mandats (puisqu’il avait élu après Guy Auriffeuille en 1998), Jacques Hortala souhaite que des jeunes impulsent un certain renouveau au sein de la mouvance politique locale, il a organisé avec Jean Siret sa succession au sein de la section Robert Capdeville du PS à Couiza, il présente Christophe Chaluleau comme poulain.

 

Christophe Chaluleau : pour un dynamisme empreint d’expérience

Le premier adjoint de Rennes les Bains qui entame son deuxième mandat au poste de vice président de la CdC du Pays de Couiza «à visage humain», s’exprime alors « je souhaite me présenter comme secrétaire de la section Robert Capdeville, je souhaite également l’investiture du Parti socialiste pour me présenter à l’élection cantonale de mars 2015».  Détaillant sa conception de la fonction, il n’hésitait pas dire ses états de service auprès de Jacques Hortala à la mairie de Couiza tout d’abord, d’ Henri Barbaza également au sein de la  à la CdC, de sa victoire conquise de haute lutte à Rennes les Bains. Sans cumul de mandat, il souhaite revenir aux fondamentaux pour se dévouer à sa tâche. Collaborateur de Jean-Paul Dupré à la mairie de Limoux, il sait qu’il pourra compter sur l’adhésion des aînés, mais également  des jeunes lors des prochaines élections. A cette frange de la population souvent tournée vers les extrêmes ou l’anti-système, la voix du Renouveau devrait permettre d’arrêter l’hémorragie de l’abstention aux élections locales, ajoutera-t-il. 

 

PA097049 copie.jpg

Quel candidat de Conseiller Général du Super Canton ?

Il n’est pas question de diviser les socialistes, mais la voix de l’ancien canton de Couiza fort d’une soixantaine de membres devrait être entendue auprès des instances départementales. Chaque militant s’exprimait dans ce sens, avant que l’élection n’intervienne et n’investisse Christophe Chaluleau au poste de secrétaire de section, et candidat au poste de conseiller général du prochain super canton. 

C’est donc un nouveau souffle qui va impulser la section Robert Capdeville et sans doute  le futur super canton  qui devrait prendre le nom de « Aude en Pyrénées » ou « Pyrénées audoises ». Mais au-delà des cantonales dites locales, les élections départementales et régionales se profilent pour Christophe Chaluleau…Qu’en sera-t-il au juste ? 

La désignation des candidats par les instances socialistes départementales seront connues dans le courant de la semaine prochaine.

 

Catherine MERCIER

 

22:25 Écrit par CATHERINE MERCIER dans actualité, Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.