28/08/2014

ANTUGNAC L EXPO SONORE N EN FINIT PAS DE SURPRENDRE

Pierre Salva Maire d’Antugnac, excusant Jacques Hortala Maire et Conseiller Général, Président de la CdC, était tout à la fois fier et heureux de saluer les démarches artistiques de deux nouveaux résidents. visuelle pour Myriam Duquenne et musicale pour Olivier Curgy dans ce qu’il a décrit comme  «accès à l’art» dans nos territoires ruraux. L’exposition sonore était lancée à Antugnac, mais sans doute, prévoyait-il atteindra-t-elle ailleurs ses lettres de noblesse.

Pierre Salva Maire d’Antugnac, excusant Jacques Hortala Maire et Conseiller Général, Président de la CdC, était tout à la fois fier et heureux de saluer les démarches artistiques de deux nouveaux résidents. visuelle pour Myriam Duquenne et musicale pour Olivier Curgy dans ce qu’il a décrit comme  «accès à l’art» dans nos territoires ruraux. L’exposition sonore était lancée à Antugnac, mais sans doute, prévoyait-il atteindra-t-elle ailleurs ses lettres de noblesse.

 

L’expérimental, autre forme de l’Art

Rythme avec séquenceur, balance avec des tempos, contrôleur avec des antennes entraînant des champs électriques qui se jouent des amplificateurs et oscillateurs … Olivier est aux commandes et  crée des sons expérimentaux.

Ils enveloppent  désormais ces gouttes d’eau qui explosent en sculptures multiples et originales sur les toiles de Myriam, le son se diffuse et s’écoute,… il se mélange à toutes les photos exposées dans la salle  polyvalente.

S’il devient mystère, le visiteur aura réussi à en capter son origine sur la scène : des fils jaunes ou rouges, rappellent les extraits cinématographiques des plus folles heures en séquence « science-fiction » reliant les thèmes mystérieux l’expérimentation…

Olivier est là, il s’amuse du regard des visiteurs qui s’approchent des œuvres et les décortique. Un papillon ici ou une danseuse ailleurs,  un chapeau, un reflet ou cette goutte d’eau qui tombe invariablement dans un bac d’eau créent et multiplie  l’énigme et intrigue : la recherche de la vie que l’exposition sonore aborde avec la high-speed photo de Myriam se révèle et se concentre… Jamais on ne partirait, tant l’harmonie, la symbiose nous happe et nous retient..

N’y aurait-il pas dans cet art là une quelconque similitude avec les origines de la vie ?

P7114341 copie copie copie.jpg

L’expo se poursuit tous les week end de l'été

Etant donné le succès de cette exposition, elle se poursuit dans un espace plus restreint et intime où elle ne sera que plus attractive, salle des associations (ancien lavoir) du vendredi au lundi durant les mois de juillet et d'août, de 17 à 19 h et sur rendez-vous  (tel 06.98.15.98.77).

00:31 Écrit par CATHERINE MERCIER dans EVENEMENT, Livre, Loisirs, Science | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.