23/09/2014

Claudia Procula : une révélation de femmes en terre rennoise

P4111616 copie.jpg

Mêlant passion de l’Histoire mystérieuse et ésotérisme, Kris Darquis a pu découvrir lors de ces recherches sur l’affaire de Rennes-le-Château que Béranger Saunière n’était que la partie visible de l’iceberg et que d’autres lieux et d’autres personnages de la région étaient tout aussi mystérieux. Elle s’est attachée à Rennes-les-Bains et à son passé. 

 

Histoire de femmes 

Sa collaboration d’avec Val Wineyard (écrivaine et éditrice anglaise) devient une histoire de femmes. De son ouvrage écrit en anglais, Kris en a fait un récit librement traduit. Qui dit femmes dit secrets..  Et celle qui fut la disciple de Jésus et amie de Marie Madeleine, mais également épouse de Ponce Pilate, la  nommée Claudia Procula, semble en détenir plus d’un. Claudia Procula est un des rares personnages bibliques dont l’existence historique est avérée. Elle est mentionnée dans le Nouveau Testament comme femme de Pilate ayant envoyé un messager auprès de son mari lors de la tenue du procès de Jésus. Dans les évangiles apocryphes, son rôle est plus manifeste. Ils se font l’écho de la proximité de Claudia Procula avec certains disciples de Jésus notamment des femmes comme Marie-Madeleine, ce qui expliquerait le geste éminemment symbolique de Pilate de se « laver les mains » de la crucifixion de Jésus et peut-être même de l’arrivée de Marie-Madeleine en Gaule. 

 

Ce livre, de près d’une soixantaine de pages, est fort bien accueilli en terre rennoise car il ressuscite le riche passé romain de cette ville thermale. Claudia Procula était originaire de Narbonne et comme tous les membres de la haute société romaine de son époque, elle se rendait aux thermes de Rennes-les-Bains alors appelée Aquae Calidae, la ville de Narbonne n’en possédant pas. Il ne reste malheureusement que peu de vestiges de ce « Deauville romain » mais certains comptes-rendus d’archéologues amateurs attestent de l’importance des infrastructures thermales, de la présence de temples et de villas surplombant la cité ainsi que d’un forum bordé par des échoppes. 

 

Kris Darquis relève que Claudia Procula a été occultée par l’église catholique romaine alors que dans les églises orientales et orthodoxes, elle est considérée comme une sainte pour avoir tenté de sauver Jésus. Le mystère du Razès n’est pas loin puisque certains prêtres vivant à l’époque de Saunière auraient mis en avant sa figure en soulignant son origine gauloise et narbonnaise. Enfin, Kris Darquis n’hésite pas à formuler l’hypothèse que Claudia Procula en vertu de son rang social aurait pu avoir la faculté de ramener de Judée un quelconque objet ou document concernant Jésus ou Marie Madeleine..  

 

Claudia Procula  par Kris Darquis 9.9 € en librairies à Rennes-le-Château ou sur internet : valwineyardpublishing.com 

Kris Darquis.jpg

23:47 Écrit par CATHERINE MERCIER dans ASSOCIATION, histoire, Livre, NOS VILLAGES | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.